Interview de Michaël Lacroix sur le Feng Shui

J’ai eu le plaisir de me faire interviewer en août 2011 par Julien Provost, du site Coocoonhome consacré à l’immobilier.

J’ai apprécié ses questions très pertinentes, ce fut une interview très agréable qui a permis de remettre plusieurs pendules à l’heure sur le Feng Shui ! J’espère que vous l’apprécierez vous aussi.

Julien : Bonjour Michaël, tout d’abord pouvez-vous vous présentez en quelques lignes ? 

Michaël : Avec plaisir ! Je suis Michaël Lacroix, consultant en Feng Shui traditionnel. J’aide les particuliers et les entreprises à surmonter certains problèmes et à mieux réussir dans leur vie, en agissant sur l’énergie des lieux où ils vivent et où ils travaillent. Je suis également conférencier, et créateur du blog « Paris Feng Shui » qui a pour but d’être une référence du Feng Shui authentique sur le web francophone.

Julien : Vous êtes un ancien universitaire en Littérature française. Pourquoi avoir choisi une toute autre voie professionnelle en devenant consultant en Feng Shui ? Qui sont vos clients ?

Michaël : C’est vrai que ce n’est pas banal de voir un prof de français, ayant enseigné en fac en effet, quitter l’Education Nationale pour le monde de l’énergétique chinoise… En fait, je suis proche du monde chinois depuis très longtemps, j’en aime beaucoup la culture, les savoirs anciens… A force d’apprendre, un moment est arrivé dans ma vie où j’ai ressenti fortement le besoin de professionnaliser mon savoir. J’adorais mes élèves, qui me le rendaient bien, mais je ne pouvais plus envisager de poursuivre ainsi, il me fallait bifurquer, en m’installant comme professionnel dans ce domaine si fascinant du Feng Shui.

J’ai une clientèle internationale. Mes clients sont aussi bien des particuliers souhaitant bénéficier du Feng Shui dans leur domicile que des chefs d’entreprise faisant appel à moi pour des problématiques spécifiques.

Julien : En quelques mots : qu’est ce que le Feng Shui ?

Michaël : Le Feng Shui traditionnel, j’insiste sur cet adjectif « traditionnel » qui le différencie des grigris qu’on trouve partout, est un art chinois très ancien qui a pour but de mettre les gens en adéquation avec l’énergie environnante, afin qu’ils se retrouvent portés par l’énergie vitale et qu’ils évitent au maximum des énergies moins favorables. A l’origine, le Feng Shui avait pour fonction de préserver au maximum la longévité, suivant en cela la philosophie taoïste qui le sous-tend depuis de nombreuses dynasties chinoises. Aujourd’hui, il est utilisé dans tous les domaines de la vie : santé, vie relationnelle ou sentimentale, prospérité… Il est aussi un outil puissant pour se recaler dans notre chemin de vie. Nos maisons ne nous choisissent pas par hasard… et inversement !

Vous savez, le Feng Shui est quelque chose de très mal connu, les gens pensent que c’est une activité simpliste où vous placez deux ou trois bouddhas à tel endroit, de petites pièces à rubans rouges ailleurs, et hop ! il vous arrive monts et merveilles. Beaucoup de prétendues « écoles » pullulent qui vendent ces solutions marketing en se donnant des noms d’apparence sérieuse…

Julien : Pour un novice, en combien de temps peut on espérer maîtriser quelques bases du Feng Shui pour aménager son intérieur soi-même ?

Michaël : Là, je risque de frustrer vos lecteurs ! Hélas, il n’est pas possible d’aménager son intérieur soi-même avec juste, comme vous dites, « quelques bases ». C’est un peu comme si, en acupuncture, on pensait pouvoir agir raisonnablement sur quelqu’un parce qu’on a lu un bouquin donnant une liste d’une vingtaine de points symptomatiques. C’est bien plus compliqué que cela ! Tout est question d’interrelations entre une multitude de paramètres, qu’il faut appréhender avec beaucoup de minutie et de subtilité, afin d’être vraiment efficace.

Comme pour tout dans la vie… il faut bosser, et même beaucoup bosser ! Une bonne formation en Feng Shui traditionnel exige plusieurs années d’études, avec un vrai rapport avec le Maître pour qu’il vous aide à répondre à la myriade de questions qui arrive régulièrement dans votre tête… Dans ce cas-là, on peut considérer qu’au bout de la première année d’étude, on peut commencer à faire des choses simples chez soi, et qui fonctionnent. Mais je mets vraiment en garde les gens de ne surtout pas appliquer les « conseils » trouvés dans les livres… D’abord parce qu’au moins 90% de ces livres relèvent du pseudo-Feng Shui, et ensuite parce que ce serait vraiment jouer avec le feu. En l’occurrence… jouer avec le Qi !

Julien : Comment être sûr de faire appel à un consultant qualifié en Feng Shui ?

Michaël : En étant sûr de sa filiation. Ce consultant doit être certifié, l’afficher visiblement, et être issu d’une des rares écoles à proposer un Feng Shui réellement traditionnel. Nous sommes fort peu nombreux en France dans ce cas-là, même si notre pays commence tout doucement à rattraper son retard sur ses voisins anglo-saxons.

Julien : Le Feng Shui apparaît comme étant peu répandu dans l’Hexagone. Pourquoi selon vous ? Quels sont les pays où cet art est le plus présent ?

Je pense que cela est dû au côté très cartésien de notre pays, comme on dit, bien qu’en réalité Descartes ait été bien moins « cartésien » qu’on nous le présente aujourd’hui… mais là c’est l’ancien prof qui reprend la parole ! J Dans la culture française, on a du mal à envisager que l’intangible, le « non explicable en apparence », puisse néanmoins être agissant. Alors que dans l’esprit chinois, habitué à une représentation du monde plus analogique que causale, fréquentant assidûment un acupuncteur qui lui soignera telle maladie des poumons en lui enfonçant une aiguille à un endroit éloigné… et pourtant effective, il ne paraît pas étonnant qu’il existe ainsi une action de l’intangible sur nos vies. Et ils en bénéficient d’ailleurs sans discontinuer depuis plusieurs millénaires.

Les pays où le Feng Shui est le plus présent sont bien sûr la Chine, notamment les grandes cités comme Beijing, Hong Kong, Shangaï ou Shenzen, ses voisins tels que Singapour ou la Malaisie et, dans le monde occidental, les Etats-Unis et l’Angleterre.

Beaucoup de Maîtres chinois se sont exilés pour fuir la dictature marxiste de Mao et sont partis vivre aux Etats-Unis, d’où l’importance, par exemple, du célèbre Chinatown de San Francisco. D’autres ont poussé le voyage plus loin par la suite et se sont installés en Angleterre. N’oublions pas que Hong Kong, avant la rétrocession, appartenait à la couronne britannique.

Julien : Je suis un particulier ayant acquis un nouveau bien immobilier ou souhaitant faire des rénovations. En quoi vos services peuvent m’être utiles ?

Bénéficier du Feng Shui dans votre maison ou votre appartement vous permettra d’évoluer dans un environnement bienfaisant, qui fonctionnera comme un soutien énergétique en arrière-plan. Vous serez ainsi en meilleure forme, plus concentré et mieux dans votre peau, donc plus efficace dans ce que vous entreprendrez. L’harmonie sentimentale est souvent aussi une problématique rencontrée chez les particuliers, et d’autres domaines encore peuvent être abordés. Mais il ne faut jamais oublier que chaque bâtiment ne peut donner que ce dont il est capable. Le Feng Shui traditionnel est d’abord un outil de diagnostic énergétique, pour savoir ce qu’un bâtiment a dans le ventre, si je puis dire, et ensuite on agit en faveur du client, en s’appuyant au maximum sur ce que le lieu pourra lui donner.

Julien : Vous intervenez auprès des personnes ayant un projet de construction ou d’acquisition d’un bien immobilier. Dans quelle mesure pouvez-vous les aider à trouver leur nouveau bien ?

Michaël : Je propose en effet ce service de sélection de biens. Dans ces cas-là, je peux accompagner le client lors de ses recherches immobilières afin de l’aider à valider ou au contraire à refuser un bien que pourrait lui proposer une agence immobilière. Je peux aussi, et c’est d’ailleurs ce que je préfère, accompagner le client de A à Z dans un projet de construction,  en partant de la recherche d’un terrain et d’un environnement favorables, jusqu’à la co-création des plans du futur bâtiment en partenariat avec l’architecte. C’est toujours ainsi qu’on bénéficie au maximum des effets du Feng Shui, car on a le contrôle maximum sur le projet ! On peut aboutir à des bâtiments véritablement merveilleux, qui seront des alliés très puissants pour les personnes qui les utiliseront.

Julien : Pour un professionnel en quoi l’aménagement de son bureau ou atelier selon vos conseils peut il lui être profitable ?

Michaël : Souvent, les professionnels font appel à moi pour des problèmes de rentabilité ou de mauvaise entente au sein du personnel. Un lieu professionnel a en effet comme fonctions principales de générer de la prospérité et de garantir une atmosphère de travail agréable, « zen » dirait-on aujourd’hui. Les employés doivent y être heureux, ce qui les rend d’autant plus productifs, et l’environnement extérieur, en adéquation avec la circulation intérieure de l’énergie, doit aider à la réussite financière. Cette branche du Feng Shui, que je maîtrise également, se nomme le « Feng Shui des Affaires ». J’y ai d’ailleurs consacré un article sur mon blog.

Julien : Vous êtes membre de Coocoonhome.com depuis peu. Pourquoi vous être inscrit sur notre réseau social ?

Michaël : J’ai tout de suite été séduit quand j’ai découvert Coocoonhome. L’idée de créer ainsi un réseau entre les différents acteurs de l’immobilier, pour obtenir un pôle fédérateur, m’a paru enthousiasmante ! En outre, je recherche actuellement des partenaires, notamment architectes ou/et décoratrices d’intérieur, qui partageraient mes valeurs éthiques et créatives. Et je pense que Coocoonhome peut être un outil idéal pour cela !

Julien : Merci pour avoir accepté cette petite interview Michaël. Nous vous souhaitons beaucoup de réussite sur Coocoonhome.com.

Michaël : Merci à vous !

Et vous, quelles sont les questions que vous souhaiteriez me poser ? Les cases ci-dessous sont à vous, ou bien retrouvez-moi sur ma Fan Page Facebook !

Ce contenu a été publié dans Feng Shui, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Interview de Michaël Lacroix sur le Feng Shui

  1. BUISSERET Sophie dit :

    Bonjour Monsieur,

    Je suis à la recherche d’une personne pratiquant l’authentique feng-shui. Mon problème réside dans le fait que j’habite en Belgique. Travaillez-vous parfois sur Bruxelles ? Savez-vous également me donner le prix moyen d’une expertise (ce ne serait pas pour toute de suite, le temps que je puisse prévoir le budget nécessaire à cet audit).

    Pour information, j’habite un étage d’une maison de maître (l’étage fait environ 100m2 ) . J’ai rencontré une dame qui pratiquait le vrai feng-shui il y a deux ans , elle m’ a un peu expliqué en quoi consistait le feng-shui mais elle est partie s’installer à l’étranger avant que je puisse lui demander une expertise. D’après ce qu’elle m’a expliquée, j’ai une maison de période 3 (façade en NO 1), ce qui n’est d’ailleurs pas une des meilleures configurations d’après ce que j’ai lu et compris. Elle m’a donnée quelques conseils mais je suis perdue au niveau application notamment dû à la configuration de ma maison(je me pose beaucoup de questions), bien que j’ai eu quelques résultats. La mise en application est d’ailleurs un peu complexe étant donnée que c’est un appartement avec 3 pièces en enfilade avec des murs de 4 m de haut. J’ai un plan que j’avais commandé pour cette analyse. Concernant les livres lus , après des tas de livres de vulgarisation que j’avais lu avant de la rencontrer et qui m’a donné une vision erronée du feng-shui, je suis tombée sur les livres de EVA WONG et un livre écrit par Maître Joseph YU et maître Val Biktashev.
    N’étant pas formée en feng-shui, même si je comprends les principes, il me paraît nécessaire de faire appel à un professionnel.

    D’avance, je vous remercie de l’attention que vous porterez à ma demande et me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire.

    S. BUISSERET
    Fixe: 0032 2 6464371
    GSM 0032 475511735

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *